À la rencontre des fondateurs d’Intégra11y, la formation d’intégrateur web pour les personnes en situation de handicap

23 Avr 2021 - Carlito

0 commentaire(s)

L’école O’clock, propose depuis 2017 des formations au métier de développeur web entièrement en télépresentiel. Accessible de n’importe où via leurs salles de classe virtuelle, elles permettent de favoriser l’apprentissage, la communication et l’interactivité entre formateurs et apprenants. À la fin de la formation, l’école délivre un diplôme reconnu par l’État de niveau Bac + 2 avec le titre professionnel de Développeur web et web mobile.

L’école à toujours eu cette volonté de rendre la formation accessible à tous et pour aller plus loin dans cette démarche tout en participant au développement d’une société plus inclusive O’clock s’est associée à Tanaguru, expert en accessibilité numérique pour créer Intégra11y. Une formation d’intégrateur web spécialement pensée pour les personnes en situation de handicap et notamment les personnes malvoyantes et malentendantes.

Cette idée a germé dans la tête de Dario Spagnolo, fondateur de O’clock et son homologue chez Tanaguru, Frédéric Halna, à la suite d’un constat alarmant :
Aujourd’hui en France on compte 6 millions de personnes sourdes et malentendantes et 2 millions de personnes avec une déficience visuelle dont respectivement 50% et 39% sont au chômage. 

Intégra11y regroupe donc le savoir-faire de O’clock en matière d’enseignement en téléprésentiel et l’expertise sur l’accessibilité numérique de Tanaguru. Afin d’en savoir plus sur ce projet nous avons posé quelques questions à Dario Spagnolo et à Frédéric Halna.


Découvrez Intégra11y

Comment est venue l’idée de proposer des formations spécialement pour les personnes en situation de handicap ?

Frédéric Halna : L’idée est venue d’un premier échange avec Dario sur l’accessibilité des salles de classe virtuelles, je cherchais à l’époque une solution pour former à distance des personnes en situation de handicap.

Mais nous avons également échangé sur la place de l’accessibilité numérique dans les formations web, et aujourd’hui aucune école ne prend en compte ce sujet d’une façon sérieuse.

C’est dans le cadre de l’appel à projet du PRIC (Pacte Régional d’investissement dans les compétences) que nous avons eu l’idée de concrétiser le projet en proposant la première formation d’intégrateur web qui intègre l’apprentissage de l’accessibilité numérique et qui soit elle-même accessible.

Dario Spagnolo : Chez O’clock nous avons toujours eu à cœur de mettre le moins de barrières possible pour accéder à nos formations aux métiers du numérique. Notre premier cheval de bataille a été le téléprésentiel qui permet de rendre les formations accessibles du point de vue géographique. Cela apporte également un vrai plus pour les personnes à mobilité réduite, mais avec Intégra11y nous avons voulu franchir un palier supplémentaire en répondant également aux besoins spécifiques des personnes aveugles, sourdes et certains profils neuroatypiques. Et nous n’allons pas nous arrêter là !

Comment avez-vous dû adapter vos formations existantes ? À la fois sur le contenu, mais aussi sur les moyens mis en œuvre pour les adapter aux personnes malvoyantes et malentendantes.

FH : Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte:

  • Dans un premier temps nous avons travaillé sur l’accessibilité de la salle de classe virtuelle afin qu’elle réponde aux besoin de plusieurs handicap :
    • de la langue des signes pour les personnes sourdes qui communiquent en LSF (Langue des Signes Française)
    • du sous-titrage automatique pour les personnes sourdes et malentendantes
    • la possibilité de configurer l’interface, voire de limiter les trop nombreuses interactions visuelles pour les personnes ayant des troubles de l’attention.
    • la compatibilité avec les lecteurs d’écran pour que la salle de classe virtuelle puisse être utilisée par des personnes aveugles ou malvoyantes
    • la possibilité d’utiliser la salle de classe virtuelle sans utiliser la souris pour les personnes avec une limitation fonctionnelle des membres supérieurs.
  • Ensuite nous avons travaillé sur l’accessibilité des outils de communication en dehors de la salle de classe virtuelle et aussi à l’accessibilité du processus de recrutement : choix des outils, entretiens avec des interprètes LSF notamment.
  • Et enfin l’accessibilité des supports de formations que nous avons choisi de diffuser au format Web.

Les formations que vous proposez sont-elles reconnues par l’État ? 

FH : Oui la formation correspond au premier bloc de compétence du Titre Professionnel “Développeur web et web mobile”.

Combien de temps dure la formation, quel est le nombre d’heures ?

FH : C’est une formation de 595 heures sur 4 mois, la formation est complétée par un stage de 2 mois minimum à réaliser en entreprise.

Sur quels métiers débouchent les formations Intégra11y ?

FH : Après la formation Intégra11y il est possible de postuler en tant qu’intégrateur ou intégratrice web et également de se spécialiser sur l’accessibilité numérique.

Quel est le coût de la formation, existe-t-il des moyens de financement ?

DS : Les formations Intégra11y sont gratuites et nous ferons tout notre possible pour qu’elles le soient toujours ! Cela est possible grâce au soutien financier de nos partenaires : la Région Île-de-France, la Fondation Valentin Haüy et l’Agefiph.

De nouveaux partenariats sont également à l’étude pour que les formations Intégra11y puissent bénéficier à encore plus de personnes.

Allez-vous proposer à l’avenir de nouvelles formations, adaptées à d’autres types de handicaps ?

FH : Nous avons en effet l’envie de prolonger l’aventure, nous avons eu des échanges avec des associations où des besoins non couverts aujourd’hui ont été abordés. Comme le fait de proposer des formats moins intenses, par exemple sur un rythme de demi-journée plutôt que des journées entières. Nous avons également des échanges pour cibler des personnes avec un trouble du spectre autistique.


Découvrez Intégra11y

Cet article est sponsorisé par O’clock. Il a été réalisé en partenariat par une équipe dédiée, indépendante de la rédaction du Journal du Geek.

 

À la rencontre des fondateurs d’Intégra11y, la formation d’intégrateur web pour les personnes en situation de handicap