Ce phénomène a été détecté pour la première fois dans notre galaxie

5 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : StockSnap / Pixabay.

Dans l’Univers, certaines étoiles seraient capables d’émettre, en seulement une fraction de seconde, un sursaut d’énergie 100 millions de fois supérieur à celle de notre Soleil. Aujourd’hui, pour la première fois, des astronomes l’ont constaté au sein même de la Voie lactée. Les astrophysiciens qualifient ce phénomène de sursaut radio rapide. Il s’agit d’une émission momentanée d’ondes radio de quelques millisecondes, produites par un magnétar. Cet astre cosmique s’apparente à une étoile à neutrons dotée d’un champ magnétique très puissant, suite à une supernova. Le magnétar est ainsi capable d’émettre des radiations électromagnétiques, comme les ondes radio, de très haute énergie.

Une observation inédite

Depuis le milieu des années 2000, époque lors de laquelle le phénomène de sursaut radio rapide a été décrit, les scientifiques soupçonnent les magnétars d’en être à l’origine. Une nouvelle étude publiée dans la prestigieuse revue Nature relate enfin les premières preuves observationnelles de cette hypothèse. Une cohorte de chercheurs du monde entier, appelée la Collaboration CHIME/FRB, y est parvenue à l’aide d’un radiotélescope interféromètre situé au Canada et surnommé l’Expérience canadienne de cartographie de l’intensité de l’hydrogène (ou Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment, CHIME). Il a été conçu, en partie, pour détecter directement des sursauts radio rapides. En avril dernier, il en a relevé un en provenance d’un astre nommé SGR 1935+2154 et situé à 30 000 années-lumière de notre planète. Celui-ci était, jusqu’ici, qualifié de rémanent de supernova ou encore de « sursauteur gamma mou », pour son émission irrégulière de puissants rayons gamma et X. Aujourd’hui, cela ne ferait aucun doute pour les astronomes : il s’agit bien d’un magnétar.

La manifestation d’une énergie phénoménale

En effet, le magnétar SGR 1936+2154 aurait émis une grande quantité de rayons X, lors de l’enregistrement du sursaut radio rapide en question (nom de code : FRB 200428), localisé dans la même région que le premier. L’éclat d’énergie lumineuse émis aurait même excédé n’importe quelle émission d’énergie provenant d’un magnétar jamais détecté auparavant. « C’est la première fois que nous avons été capables d’attacher un sursaut radio rapide à un seul et unique objet astrophysique, conclut Kiyoshi Masui, chercheur en physique à l’Institut technologique du Massachusetts (MIT) et membre de la Collaboration CHIME/FRB, dans un communiqué. Si cela venait d’un autre objet proche de ce magnétar, ce serait une très grosse coïncidence. »


TELMU Télescope Astronomique...

157 Commentaires


TELMU Télescope Astronomique…

  • Deux oculaires professionnels – Oculaires Huygens professionnels de 20 mm et 12,5 mm avec un…
  • Viseur à point rouge – Adopter la conception infrarouge de LED. Hautement directionnel. Il…
  • Miroir diagonal à 45 °- Lors de la visualisation des corps célestes et de la nature, il est…
  • Support de téléphone portable – Le support de téléphone portable peut être connecté à…

Ce phénomène a été détecté pour la première fois dans notre galaxie