COVID-19 : comment créer une “bulle sociale” sécurisée ?

11 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : StockSnap de Pixabay

En France, il est probable que le confinement restera effectif encore quelques semaines. Néanmoins, ce dernier ne débordera pas (si tout va bien) sur les fêtes de fin d’année, permettant aux Français de passer Noël en famille. Si, pour le moment, l’isolement social imposé par le gouvernement reste de mise, beaucoup s’interrogent déjà sur les moyens de garder une vie sociale (et on ne parle pas des « skypéros ») sans risquer la contamination. Aux États-Unis, certains experts préconisent ainsi la création de “bulles sociales” : à savoir, des groupes familiaux ou amicaux restreints, dont les membres interagissent exclusivement entre eux. À l’approche de Noël, le concept séduit de plus en plus d’Américains. Même si Anne Rimoin, docteure et professeure d’épidémiologie à la Fielding School of Public Health de l’UCLA, rappelle à Business Insider qu’il “n’y a pas de scénario à risque zéro”, il existe quelques précautions à prendre pour rendre sa bulle sociale la plus sûre possible.

Règle numéro une : ne rien laisser au hasard

Pour éviter la propagation du virus, il est ainsi préconisé de créer une bulle sociale la plus restreinte possible : une dizaine de personnes maximum, préconisent les experts interrogés par Business Insider. Il est également nécessaire que chaque personne du groupe adopte un comportement irréprochable à l’extérieur. Concrètement, vos proches doivent porter le masque, limiter au maximum leurs interactions et leurs déplacements, et surtout, ne pas intégrer une autre bulle sociale. De plus, il est conseillé de s’imposer 14 jours de quarantaine avant de former un groupe social avec ses proches, afin d’être certains que personne n’a contracté le virus entre temps.

Règle numéro deux : toujours aérer et porter son masque

Autre conseil prodigué par plusieurs épidémiologistes : il est conseillé de garder les fenêtres ouvertes lors des rassemblements de groupe. Même avec l’hiver qui arrive, garder la pièce ventilée est le meilleur moyen de limiter la propagation du virus, selon Scott Weisenberg, spécialiste des maladies infectieuses au NYU Langone Health. Enfin, et même si tous les membres du groupe restent exclusivement entre eux, les gestes barrières, les distanciations sociales et le port du masque restent fortement conseillés. “La bulle est juste une stratégie pour essayer de réduire l’exposition au virus et permettre aux gens d’avoir un contact social, mais cela ne signifie pas que nous pouvons baisser notre garde”, rappelle Scott Weisenberg.

Règle numéro trois : préserver les personnes fragiles

Enfin, il est préconisé de ne pas former de groupe avec des gens ouvertement vulnérables, comme des personnes âgées, des femmes enceintes, ou des personnes souffrant de problèmes de santé. De plus, il est préférable d’exclure également ceux dont le travail ou l’éducation nécessite un contact social, comme les professeurs, les médecins ou les enfants scolarisés. Autant de précautions qui ne promettent évidemment pas d’éradiquer le virus à coup sûr, mais qui pourraient, si elles sont respectées, freiner sa progression une fois le confinement levé.


(Paquet de 50) Masque Facial...

366 Commentaires


(Paquet de 50) Masque Facial…

  • Paquet de 50 masques faciaux – Le masque buccal élastique est suffisamment large pour couvrir…
  • Matériau respirant – anti-allergique, fait d’un matériau souple de haute qualité qui est…
  • Conception à 3 couches – Les masques de sécurité 3 couches vous protègent contre toute une…
  • Confort ultime – Des sangles de masque confortables avec des boucles d’oreille élastiques…

COVID-19 : comment créer une “bulle sociale” sécurisée ?