Covid-19 : la HAS recommande cinq phases de vaccination

30 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : Dimitri Houtteman / Unsplash.

L’Union européenne, et les pays qui la composent, devraient statuer sur le déploiement des premiers vaccins anti-COVID-19, le mois prochain. En attendant de savoir quels vaccins seront autorisés et dans quelles proportions, la Haute Autorité de santé de France (HAS) a publié aujourd’hui la stratégie de vaccination qu’elle préconise. « Cette stratégie – par phase et par ordre de priorité – répond à un double objectif : réduire les hospitalisations et les décès et maintenir les activités essentielles du pays, particulièrement celles du système de santé pendant l’épidémie » déclare la HAS dans un communiqué, relayé par nos confrères du Huffington Post. Pour l’imaginer, elle explique s’être basée sur deux critères principaux : « l’existence d’un facteur de risque individuel de développer une forme grave de la maladie et l’exposition accrue au virus. » Autrement dit, compte tenu le nombre limité de doses disponibles dans un premier temps, les personnes pour lesquelles le(s) vaccin(s) seront accessibles en priorité aux personnes les plus fragiles et les plus exposées.

Un plan de vaccination en 5 étapes

En premier lieu, la HAS recommande aux autorités de délivrer le vaccin à deux types de personnes : les résidents d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les professionnels des EHPAD et des unités de soins de longue durée (USLD). Elle conseille aussi le fait d’encourager la vaccination des « professionnels du secteur de la santé, du secteur médico-social et du transport sanitaire dont l’activité ne doit pas être interrompue en période épidémique » – et plus particulièrement, les plus de 65 ans avec/sans comorbidité (souffrant de plusieurs maladies). Dans un deuxième temps, tout en continuant à vacciner les personnels cités plus haut, la HAS propose de délivrer en priorité des doses aux « personnes ayant plus de 75 ans, puis les personnes de 65 à 74 ans ayant une comorbidité, puis les autres personnes de 65-74 ans. »

La phase 3 de cette stratégie préconise la vaccination de l’ensemble des personnes de plus de 50 ans ou de moins de 50 ans avec comorbidité ainsi que des professionnels de secteurs jugés indispensables au fonctionnement du pays comme l’éducation ou la sécurité. La phase suivante profiterait aux citoyens encore non-vaccinés (donc de moins de 50 ans et sans comorbidité) mais potentiellement très exposés à la contamination. Cette vaccination concernerait donc les personnes en contact régulier avec le public, dont le travail se déroule en milieu clos avec une difficulté à respecter les mesures barrières. Enfin, si les doses vaccinales mises à disposition sont suffisantes, la dernière étape recommande la vaccination des personnes de plus de 18 ans sans comorbidité. À noter que les mineurs ne sont, pour le moment, aucunement concernés par cette stratégie éventuelle de vaccination.

Covid-19 : la HAS recommande cinq phases de vaccination