Des escrocs vous font croire qu’ils vous ont vu nu sur Zoom

2 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : Charles Deluvio via Unsplash

Tout comme lors du premier confinement, les tentatives de chantages à la webcam pourraient se multiplier tandis que le télétravail et les visioconférences se généralisent pour des besoins aussi bien sociaux que professionnels. C’était déjà le cas au printemps, avec l’explosion des visioconférences mais aussi de la consommation de la pornographie en ligne : deux conséquences, qui, cumulées, peuvent poser d’importants problèmes en terme de cybersécurité. Au beau milieu du confinement, la plateforme cybermalveillance.gouv.fr enregistrait ainsi une hausse de près de 400% du nombre de signalements pour tentative d’intimidation et sextorsion.

Malheureusement, l’histoire semble se répéter. Outre-Atlantique, les chercheurs de Bitdefender viennent de recenser une nouvelle arnaque qui prend pour cible les utilisateurs de Zoom, le célèbre service dont l’usage avait justement explosé au cours du premier confinement. Comme le note les chercheurs, cette arnaque prolifère depuis le 20 octobre dernier, et les escrocs auraient déjà envoyé près de 250 000 mails de chantage aux victimes.

L’arnaque n’est en rien un hack, mais repose plutôt sur un principe vieux comme la boite mail. Les escrocs vous font croire qu’ils possèdent une vidéo de vous dans le plus simple appareil, filmée à votre insu via le logiciel de visioconférence. D’après Gizmodo, le mail de chantage démarre généralement ainsi : « Voilà qui devrait attirer votre attention. Vous avez utilisé Zoom récemment, comme la plupart d’entre nous en ces temps difficiles de COVID et j’ai de très mauvaises nouvelles pour vous » indique le mail, avant de mêler le chantage à de la pitié : « Je suis tombé très malade, j’ai perdu mon emploi, je suis sur le point d’être expulsé et je n’ai pas d’argent pour survivre. Tout cela à cause d’un stupide virus. Je suis désolé. Je n’ai pas d’autre choix ». Le mail se conclut par une demande de rançon correspondant à 2 000 dollars en bitcoin.

Même si cette arnaque ne semble pas sévir en France, elle est basée sur un schéma classique d’escroquerie sur le web. En France, cybermalveillance.gouv.fr recommande de ne rien faire, et surtout de ne pas répondre à ce type de mail de chantage. Pensez également à changer vos mots de passe régulièrement. En cas de soupçons, vous pouvez toujours apposer un cache sur votre webcam.

AUKEY Webcam 1080P Full HD avec Microphone Stéréo, Caméra Web pour Chat Vidéo et Enregistrement, Compatible avec Windows, Mac et Android


Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d’autres sites

Des escrocs vous font croire qu’ils vous ont vu nu sur Zoom