DJI Mini 2, de la 4K, du RAW et toujours sous les 250g

5 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)

Décidément, si 2020, c’est l’année de la pandémie, pour les technophiles, c’est aussi l’année où DJI est en train de supprimer toutes ses références. On l’a vu avec le nouvel OM4 puis le Pocket 2 qui ont vu disparaître la marque Osmo. C’est au tour des drones avec le successeur du Mavic Mini, voici le nouveau DJI Mini 2.

Comme son prédécesseur, le DJI Mini 2 fait moins de 250g et si on retrouve bien évidemment les grandes caractéristiques du Mavic Mini, le Mini 2 arrive avec maintenant la transmission OcuSync, des moteurs plus robustes et surtout la possibilité, enfin, d’enregistrer en 4K.

Pour rappel, le choix de proposer un drone sous les 250g n’est pas anodin puisque cela permet au constructeur chinois de proposer au grand public un drone qui ne demande aucune autorisation pour être utilisé. Attention, s’il ne demande pas de permis, il suit tout de même les règles des autres drones et il faudra toujours vérifier la possibilité ou non de faire voler un drone. On retrouve ainsi la technologie « GeoFencing » qui aide les pilotes à éviter les zones restreintes, mais aussi le système d’identification à distance AeroScope aidant à protéger les lieux sensibles, des limites d’altitude intégrées et enfin, le retour automatique au point de départ si le drone perd la connexion ou atteint un niveau de batterie faible.

« Le Mavic Mini était une révolution pour DJI et pour les pilotes de drones du monde entier. Sa combinaison inégalée poids/sécurité/performances et sa valeur globale sont devenues le point de référence pour de nombreux pilotes de drones et fans, déclare Roger Luo, Président de DJI. Le DJI Mini 2 est une version améliorée, avec de meilleures performances, un design accessible et compact, dans la catégorie de drone la plus sûre, parfait pour les débutants et surprenant pour les pilotes plus expérimentés. »

Comme on pouvait s’y attendre, le DJI Mini 2 s’adresse au grand public pour une expérience de vol simple, agréable et sécurisée. On retrouve un design pliable comme tous les drones grand-public du constructeur chinois. La technologie de transmission OcuSync 2.0 est maintenant intégrée et assure une connexion stable et longue distance entre la radiocommande et le drone. La technologie double fréquence change automatiquement de canal pour éviter les interférences. Le DJI Mini 2 a désormais une impressionnante portée de 10 km, soit une augmentation de la distance de vol de 150 % par rapport au Mavic Mini. L’amélioration des moteurs permet maintenant un temps de vol de 31 minutes, une vitesse et une accélération plus élevées ainsi qu’une résistance aux vents jusqu’à 24 m/h.

Si on retrouve un capteur au formant 1/2,3″ avec un résolution de 12 Mégapixels, il peut maintenant enregistrer des vidéos allant jusqu’en 4K à 30fps et à 100 Mb/s. Pour les photos, si on retrouve cette résolution de 12 Mégapixels, on notera surtout la possibilité d’enregistrer au format RAW. En vidéo, le Mini 2 propose un zoom numérique allant jusqu’à 4X, sans perte de qualité selon le constructeur (disponible en 1080p seulement). La nacelle est toujours sur trois axes et on retrouve les modes prédéfinis de DJI :

Les QuickShots : Modes de mouvements préprogrammés et de capture d’image.

    • Dronie : Le drone recule et s’élève pendant que la caméra garde le sujet dans le cadre. Avec une limite de hauteur de 12, 18, 24, 30 ou 36 m.
    • Spirale : Le drone s’élève et s’éloigne, en suivant un mouvement de spirale autour de votre sujet. Avec une limite de hauteur de 12, 18, 24, 30 ou 36 m.
    • Fusée : Le drone s’envole directement vers le ciel avec la caméra orientée vers le bas et assure le suivi de votre sujet. Avec une limite de hauteur de 12, 18, 24, 30 ou 36 m.
    • Cercle : Le drone fait le tour de votre sujet à une altitude et à une distance constantes.
    • Boomerang : Le drone vole en forme d’ovale comme un boomerang autour de votre sujet, démarrant et arrêtant la vidéo au même point.

Les Panoramas : Capture une perspective plus large avec les modes de panoramas sélectionnés.

    • Sphère : Le DJI Mini 2 capture automatiquement 26 images et les combine en une image ultra nette.
    • 180° : Capture 7 photos pour des paysages panoramiques
    • Grand-Angle : Capture une image 3×3 composée de neuf photos.

Les Modes de photos : Divers modes de photos pour différents scénarios.

    • AEB Triple cliché : Le bracketing d’exposition automatique (AEB) capture trois images d’exposition différente et les fusionne pour un rendu photo vif. La photo peut être éditée ultérieurement en post-traitement pour une image HDR (plage dynamique étendue).
    • Photo à intervalle : Donnez-vous quelques secondes supplémentaires avant de prendre une photo grâce aux photos à intervalles.

A cela s’ajoute de nouveaux accessoires, forcément :

    • Sac en bandoulière DJI Mini + : Le nouveau sac de transport.
    • Présentoir de charge :Exposez le drone dans une cloche d’exposition.
    • Kit créatif DIY : Personnalisez le drone avec des autocollants personnalisables ou vierges.
    • Adaptateur pour accessoires : Un adaptateur qui se clipse au-dessus du drone et permet d’accrocher un petit écran LED pour afficher des messages.

Le DJI Mini 2 est disponible dès aujourd’hui en deux versions. Le DJI Mini 2 standard inclut le drone, une radiocommande et une batterie au prix de 459 €. Le DJI Mini Fly More Combo est aussi disponible, incluant le drone, la radiocommande, 3 batteries, un sac de transport, et une station de recharge de batterie au prix de 599 €.











DJI Mini 2, de la 4K, du RAW et toujours sous les 250g