[Dossier] 3 jeux de pichenette à offrir pour Noël

24 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)

Pitch Out : Expulsez votre adversaire de l’arène

Pitch Out est un jeu de pichenette d’Adrien Charles, édité par Jocus, dans lequel vous devez éliminer l’équipe adverse en expulsant son Capitaine de l’arène, ou en expulsant la totalité de ses autres pions.

Pitch Out a la particularité de se jouer sur n’importe quelle surface plate sans contrainte de taille, une zone de 80cm x 80cm étant tout de même recommandée. Son autre particularité est l’utilisation de la boîte de rangement qui se divise en 5 pour représenter des obstacles dans l’arène. Une fois cette mise en place effectuée, les joueurs disposent leur équipe de 5 pions dans la zone situé chacun de leur côté.

Les joueurs jouent chacun leur tour en utilisant leur index pour déplacer un de leur pion et leur dextérité pour éjecter les pions adverses. Dès que le Capitaine d’une équipe est expulsé ou qu’il est le dernier survivant de son équipe, la partie est terminée et l’équipe adverse remporte la manche. Les règles se résume ainsi en aussi peu de lignes. C’est simple, fluide, dynamique, efficace !

Mais ce n’est pas tout ! La richesse de Pitch Out réside dans les pouvoirs des pions, chacun ayant un pouvoir qui lui est propre. Lorsqu’un joueur choisir un pion pour le déplacer, il active également son pouvoir. Dans les règles de base, les deux équipes sont constituées des 5 mêmes pouvoirs :

  • Le Capitaine : Copie le pouvoir d’un pion éliminé de son équipe
  • Le Garde : Lorsqu’un pion est éliminé, il peut immédiatement être remis en jeu à la place exacte du Garde qui est éliminé en retour.
  • L’Assassin : Elimine les pions adverses au contact, uniquement lorsqu’il joue (lors de son activation).
  • Le Runner : Peut être rejoué une seconde fois s’il ne touche aucun pion ennemi ou allié lors de son activation (maximum une fois par tour).
  • L’Immortel : Ne peut pas être éliminé lorsqu’il joue. S’il sort de l’aire de jeu (lors de son activation), il est remis en jeu n’importe où dans sa zone de déploiement.

Une fois que vous maîtrisez le jeu, vous pouvez intégrer les une partie des 6 pions Elite qui permettent d’avoir des équipes aux pouvoir asymétriques et de jouer en 5vs5 ou 7vs7. On ne va pas vous spoiler leur pouvoir pour vous laisser le plaisir de les découvrir si vous vous procurez le jeu. Sachez juste qu’ils rendent le jeu encore plus intéressant et stratégique.

Pitch Out mixe parfaitement dextérité et stratégie. Vous devrez bien évidemment être précis au niveau de vos pichenettes, mais la clé du jeu réside dans le positionnement et la gestion des déplacements dans la zone de jeu en lien avec le pouvoir de vos pions et ceux des adversaires. Il faut également savoir jongler entre patience et prise de risque.

Les pions Elite apportent un côté asymétrique et offrent plus de rejouablité. Et c’est tant mieux car les parties sont rapides et dynamiques, ce qui permet d’en enchaîner plusieurs d’affilées sans voir le temps passer.


Disponible à 16€90 chez Ludum.fr

Clash à l’Olympe : Placement et lois divines

Clash à l’Olympe est un jeu de pichenette et de contrôle de territoire, édité par Lucky Duck Games, dans lequel 2 à 4 joueurs fixent les lois et envoient leurs prophètes sur les 4 îles pour convertir le plus grand nombre d’habitants.

Le jeu se déroule en 4 manches durant lesquelles les joueurs envoient à coup de pichenette leurs 5 prophètes sur les îles afin de construire des temples et assoir leur majorité pour obtenir des points de victoire. A la fin de chaque manche, chaque joueur remporte 1 point de victoire par île sur laquelle il a au moins un prophète, et 2 points de victoire par île sur laquelle il est majoritaire. Le plateau est ensuite vidé des prophètes pour rejouer une nouvelle manche, mais les temples restent en place. Ceux-ci sont construit en visant avec précision une petite zone de chaque île.

Clash à l’Olympe demande comme tous jeux de pichenette de la dextérité et de la précision pour atteindre les îles et en déloger les adversaires, mais son originalité réside dans le vote de loi. A chaque début de manche, deux cartes lois sont tirées au hasard et soumises au vote. La loi qui remporte le suffrage sera appliquée pour la manche en cours ou pour tout le reste de la partie. Cela peut être par exemple de jouer les yeux fermés, déplacer les prophètes avec le petit doigt ou encore de ne plus gagner de point victoire pour l’île la plus proche de soi.

Clash à l’Olympe est un très bon jeu de pichenette et conquête de territoire accompagné d’un matériel de qualité et haut en couleur, avec une mention spéciale pour le tapis de jeu qui offre une excellente expérience de jeu.

Les parties sont autant amusantes à 2 qu’à 3 ou 4 joueurs avec une bonne rejouabilité grâce au vote des lois en début de chaque manche pour modifier légèrement les règles en cours.

A la Conquête des Catacombes : Pichenette et jeu de cartes

A la Conquête des Catacombes est un jeu d’Aaron West, édité par Nut’s Publishing, qui combine jeu de cartes et dextérité dans l’univers de Catacombes et Catacombes & Châteaux.

2 à 4 joueurs, répartis en 2 équipes, s’affrontent jusqu’à ce qu’une équipe n’a plus de point de vie. Simple, efficace. Le terrain de jeu est une arène délimitée par un décor en carton qui fait son petit effet pour s’imaginer dans une grande salle au fin fond des catacombes. 5 gros palets représentant des rochers sont également mis en place pour faire office de décor, mais pas seulement. Ceux-ci seront bien utiles tout au long de la partie pour se cacher du champ de visée des adversaires.

A votre tour, vous piochez une carte puis vous jouez une carte de votre main. Chaque carte définit une séquence de tir à effectuer. Une séquence de tir peut contenir du déplacement, n’infligeant aucun dégât même si le pion touche un adversaire, du combat au corps à corps pour lequel un dégât est infligé si le pion touche un adversaire, et enfin du combat à distance pour projeter des boules de feu, des flèches ou une vague d’énergie infligeant 1 à 3 dégâts selon le type d’attaque. Certaines cartes possèdent également une compétence qui permet par exemple de se soigner, piocher des cartes, faire défausser l’adversaire ou encore de lui faire jouer une carte aléatoirement.

A la fin de votre tour, vous pouvez déplacer l’un des rochers à coup de pichenette. Cela vous permet de mettre vos personnages à l’abri ou de bloquer l’adversaire. Vous jouez ainsi à tour de rôle jusqu’à ce qu’une équipe n’ait plus de point de vie ou qu’un joueur ne peut plus jouer de carte de sa main.

A la Conquête des Catacombes est une combinaison atypique entre jeu de pichenette et jeu de carte lui apportant le côté tactique qui donne tout l’intérêt au jeu. Cette combinaison fonctionne parfaitement avec la gestion de carte pour les jouer au bon moment sans pour autant se faire des nœuds au cerveau. Mais que vous soyez ou non le meilleur des stratèges, une bonne précision en pichenette sera toujours indispensable. Le jeu est vraiment amusant quelle que soit la configuration avec une préférence tout de même pour le jeu en équipe dans lequel chaque joueur gère un personnage. Le tout est sublimé par les très belles illustration de Kwanchai Moriya.


Disponible à 20€90 chez Ludum.fr

[Dossier] 3 jeux de pichenette à offrir pour Noël