Géoblocage, Kill Switch, obfuscation… comprendre tout le jargon des VPN

20 Mar 2021 - Carlito

0 commentaire(s)

On le sait, les VPN sont des outils très pratiques pour contourner les géoblocages ou garantir son anonymat sur Internet ou encore pour beaucoup d’autres usages plus professionnels. Toutefois, l’univers des VPN reste assez technique, surtout lorsqu’on rentre dans les détails. Voici donc un glossaire pour comprendre les termes essentiels liés aux VPN.

Adresse IP

Commençons par le plus simple, mais aussi l’une des composantes essentielles d’un VPN, l’adresse IP. Cette adresse est en quelque sorte l’équivalent numérique de votre adresse postale. C’est elle qui permet de vous identifier sur le web. Grâce à un VPN, vous allez justement pouvoir modifier facilement cette dernière. C’est le service de VPN qui va fournir une adresse IP, dissimulant donc la véritable identité de l’utilisateur. C’est ainsi que vous êtes anonyme sur le web.

Chiffrement (AES)

Le chiffrement (et non le cryptage) consiste à rendre illisibles les données qui transitent pour celui qui ne possède pas la clef. C’est un message codé en quelque sorte. Dans le cadre d’un VPN, cela signifie que toutes les données que vous envoyez vers le serveur VPN sont protégées. Aujourd’hui c’est le standard AES qui est le plus souvent utilisé. NordVPN emploie par exemple une clef AES de 256 bits. Une telle longueur est aujourd’hui considérée comme incassable avec les technologies actuelles. Il faudrait des milliards d’années pour y arriver.

Géoblocage

Pour le grand public, c’est probablement pour contourner les géoblocages qu’un VPN est utilisé. Cette technique, utilisée notamment par des services de streaming ou les chaînes de TV,  consiste à limiter l’accès à des contenus aux résidents de certains pays. Impossible par exemple de regarder la TV française depuis l’Italie pour des raisons de droit. Avec un VPN, vous pourrez très facilement faire croire à votre chaîne préférée que vous vous connectez depuis la France. Et cela marche aussi bien évidemment dans l’autre sens.

Kill Switch

Le Kill Switch est une fonctionnalité très importante pour un VPN car elle garantit un haut niveau de sécurité. Cela consiste à couper immédiatement la connexion lorsque la liaison avec le VPN est rompue pour une raison x ou y. C’est un gage de sécurité, même si, avec des services de VPN fiables, elle ne sera a priori jamais utilisée.

No Log Policy

Plus qu’une fonctionnalité d’ordre technique, la No Log Policy est plutôt une bonne pratique en matière de VPN. Avec elle fournisseur qui s’engage à ne conserver aucune donnée sur l’utilisateur. Aucune donnée de navigation évidemment, et aucune donnée personnelle.

Obfuscation

L’obfuscation consiste à faire croire que le trafic passant par un VPN est un trafic classique. Cet élément est particulièrement important pour accéder des services qui ne veulent pas de connexion via des VPN. C’est le cas de certains pays, mais aussi des plateformes de streaming. Avec une bonne obfuscation, vous avez la garantie de pouvoir y accéder.

Protocole VPN

Un protocole de VPN tout est simplement le moteur de la connexion VPN. Dans la grande majorité des cas, c’est aujourd’hui OpenVPN qui est utilisé. Plutôt que de s’appuyer sur ce protocole éprouvé, mais pas toujours optimal, NordVPN a choisi une solution maison, NordLynx, qui allie sécurité et rapidité. Si le sujet vous intéresse, nous avons un article qui explique dans le détail la technologie NordLynx.

Serveur

Terme couramment utilisé, le serveur désigne habituellement l’endroit qui héberge le site Internet que l’on visite. Dans le cadre du VPN, on parlera généralement du serveur distant, qui désigne le serveur sur lequel on va se connecter pour ensuite surfer. On se connecte sur un serveur localisé dans un pays pour consulter les catalogues de ce pays.

Voilà, vous connaissez désormais tous les éléments essentiels pour comprendre le fonctionnement d’un VPN. Si vous souhaitez vous abonner à un service de VPN pour surfer en toute sécurité, vous pouvez retrouver l’offre anniversaire de NordVPN qui est en ce moment -68% et qui vous offre en plus 1 mois, 1 an ou 2 ans d’abonnement supplémentaire en fonction de votre chance. C’est moins de 1,50 euro par mois si vous avez la chance de repartir avec 2 ans d’abonnement offert.


Abonnez-vous à NordVPN à partir de 1,50 euros par mois

Cet article est sponsorisé par NordVPN. Il a été rédigé en partenariat par une équipe dédiée, indépendante de la rédaction du Journal du Geek.

 

Géoblocage, Kill Switch, obfuscation… comprendre tout le jargon des VPN