Huawei a un plan machiavélique pour rehausser la barre

17 Mar 2021 - Carlito

0 commentaire(s)

1,3 milliard de dollars. Voilà la somme qu’espère toucher Huawei en mettant en place cette nouvelle stratégie visant à récolter des royalties sur des smartphones concurrents, selon CNBC. En mettant en place cette redevance, Huawei toucherait environ 2,5 dollars pour chaque smartphone utilisant ses technologies 5G brevetées (3007 brevets au total), et pourrait donc mettre la main sur un joli pactole.

Une manière de compenser ses pertes ?

Serait-ce une manière de rehausser la barre alors que la situation de Huawei n’est pas vraiment au beau fixe ? Depuis l’embargo américain décidé par Donald Trump, empêchant la firme d’utiliser les services de Google sur ses smartphones et même de fabriquer ses propres puces, la situation de Huawei s’affaisse de jour en jour dans le monde du smartphone. Si le constructeur a su tenir bon en 2019, ses ventes se sont totalement effondrées dans le monde en 2020, et les analystes prévoient une chute encore plus lourde cette année. Et du côté de la 5G — un secteur où Huawei est pourtant l’un des leaders mondiaux — le ciel s’assombrit également depuis que de nombreux pays, dont la France, ont fait le choix d’exclure progressivement les équipements Huawei dans leurs installations 5G.

Néanmoins, comme le note CNBC, cette redevance sur ses technologies n’est pas nouvelle, d’autant plus que le constructeur applique un prix bien plus bas que ses concurrents. Nokia, par exemple, réclame près de 3€ pour chaque smartphone vendu exploitant l’une de ses technologies, tandis qu’Ericsson exige entre 3 et 5 dollars sur les appareils qui mettent à profit ses nombreux brevets.

Huawei a un plan machiavélique pour rehausser la barre