La croissance de Huawei subit le contrecoup des sanctions américaines

24 Oct 2020 - Carlito

0 commentaire(s)

Ce n’est pas une catastrophe, mais les chiffres annoncés par Huawei pour son troisième trimestre et pour les neuf premiers mois de l’année montrent un tassement de la progression des ventes. Durant les trois premiers trimestres, le constructeur chinois a enregistré un chiffre d’affaires de 671,3 milliards de yuans, environ 84,9 milliards d’euros. Cela représente une croissance de 9,9 % par rapport à la même période l’an dernier.

Une croissance, mais qui faiblit

Ce résultat est en ligne avec les prévisions du groupe. Mais Huawei est loin de la croissance à deux chiffres dont le groupe bénéficiait jusqu’alors (20 % et plus). Au troisième trimestre, les ventes ont atteint 217 milliards de yuans, soit 27,4 milliards d’euros. Beaucoup d’entreprises seraient très heureuses d’un tel bilan, mais l’avenir s’annonce difficile pour Huawei.

Les sanctions imposées par la Maison Blanche font en sorte que Huawei ne peut plus se fournir en composants contenant des technologies américaines. Or, que ce soit dans les mémoires, les processeurs et ailleurs, il n’y a pas grand chose qui n’ait pas besoin de brevets détenus par des entreprises américaines. Le constructeur doit déjà s’arranger sans les services et applications de Google, ce qui l’a forcé à développer ses propres alternatives.

Évidemment, il reste possible d’installer des applications .APK sur les derniers smartphones Huawei, à l’instar du Mate 40 dévoilé cette semaine. Même si ces manipulations sont relativement simples, l’utilisateur lambda ne sera peut-être pas à l’aise avec la bidouille. Le constructeur cherche à faciliter la vie de ses clients, en étendant sa gamme de services comme Petal Maps, son application cartographique concurrente à Google Maps.

Dans le même temps, Huawei subit aussi les contre-coups des restrictions sur les équipements 5G. Sur pression des États-Unis, de nombreux pays ont interdit ou fortement restreint le déploiement de produits Huawei dans leurs nouveaux réseaux 5G, ajoutant ainsi aux difficultés du groupe.

 

La croissance de Huawei subit le contrecoup des sanctions américaines