Le MacBook Pro M1 bat un PC sous hormones sur Photoshop et Lightroom

19 Fév 2021 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : Apple

Avec ses Mac M1, Apple en a étonné plus d’un. Depuis la sortie des MacBook Air, MacBook Pro 13 et Mac Mini M1, les testeurs de tous les horizons s’en sont donné à coeur joie afin de déterminer les limites de la première puce pour Mac signée Apple… et les résultats sont étonnants. Pour une première génération, le M1 s’est montré extrêmement véloce, même sur des tâches lourdes, et cela alors qu’il ne s’agit que de machines d’entrée de gamme. À la rédaction du Journal du Geek, nous avons eu la chance de pouvoir tester un MacBook Pro M1 ainsi qu’un Mac mini, utilisé au quotidien depuis, et on ne peut que confirmer ces dires. C’est encore plus impressionnant que beaucoup de logiciels ne sont pourtant pas encore adaptés à cette nouvelle architecture ARM, et qu’ils parviennent pourtant à tourner à merveille sur ces machines grâce à un émulateur maison d’Apple, Rosetta 2.

Mais si la plupart des sites tech ont encensé les Mac M1, que valent-ils face à des PC extrêmement véloces, comme, par exemple, un PC équipé d’un AMD Ryzen 9 3950X 16 coeurs, de 128 Go de RAM et d’une carte graphique Nvidia RTX Titan (24 Go de GDDR6) ? Oui, c’est précis, et c’est justement parce que c’est la machine utilisée dans une comparaison avec un MacBook Pro M1 réalisée par le photographe Andrew Hoyle. Malgré les caractéristiques résolument haut de gamme du PC, le MacBook Pro M1 est parvenu à le battre… dans certaines tâches.

Le MacBook Pro prend l’avantage sur Photoshop et Lightroom

Avec la bêta de la version optimisée pour M1 de Photoshop, le MacBook Pro est parvenu à accomplir une tâche en 1 minute et 9 secondes, contre 1 minute et 13 secondes pour le PC, qui avait pourtant le droit à une version fiable de Photoshop. Sous Lightroom, même constat : le MacBook Pro M1 est parvenu à importer 100 photos en RAW en seulement 6,4 secondes, contre 7,1 secondes sur le PC. Pas mal pour une machine d’entrée de gamme. En revanche, dès lors qu’on passe sur de la vidéo — Premiere Pro en l’occurrence — les choses s’inversent. Sur un projet identique, le MacBook Pro M1 a exporté une vidéo en 204 secondes, tandis que le PC l’a fait en seulement 80 secondes. Cela reste tout de même plutôt impressionnant, quand on considère la différence de prix entre les deux machines, qui s’avère (pour une fois) largement à l’avantage d’Apple. Il conviendra d’effectuer de nouveaux tests lorsque Adobe lancera les versions finales de ses logiciels optimisés pour les puces d’Apple, mais aussi quand la Pomme se décidera à sortir l’artillerie lourde avec un nouveau processeur maison pour ses prochaines machines haut de gamme, comme le MacBook Pro 16 pouces ou encore l’iMac.

Nouveau Apple MacBook Pro avec Apple M1 Chip (13 Pouces, 8 Go RAM, 256 Go SSD) – Gris sidéral (Dernier modèle)


Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d’autres sites

Le MacBook Pro M1 bat un PC sous hormones sur Photoshop et Lightroom