Les commerces non-essentiels rouverts le 1er décembre ?

10 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : Arturo Rey via Unsplash

La grogne continue de grimper en France, tandis que le reconfinement se poursuit et que de nombreux petits commerçants aux activités jugées « non-essentielles » ont été obligés de fermer leurs portes. Cette semaine aurait dû marquer une embellie pour les coiffeurs, magasins de vêtements ou encore de jouets, avec une perspective de réouverture souhaitée par le président de la République en fin de semaine. Néanmoins, selon Laurent Munerot, nouveau président de l’Union des artisans et commerçants interviewé par Le Parisien, et qui a pu participer à une réunion de crise ce lundi avec le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et le ministre de la Santé Olivier Véran, une réouverture des commerces non-essentiels dès ce jeudi semble désormais improbable. « Non. Je pense que ce sera difficile même si rien n’est encore décidé. In fine, ce sera à Emmanuel Macron de trancher » a-t-il répondu à nos confrères du Parisien sur la question d’une réouverture des commerces non-essentiels ce 12 novembre.

Une réouverture le 1er décembre et un report du Black Friday ?

Si la situation sanitaire reste tendue actuellement, la perspective d’une réouverture de ces commerces semble néanmoins se rapprocher. D’après Laurent Munerot, cela pourrait avoir lieu le 1er décembre prochain, sous réserve que la situation sanitaire se soit améliorée entre temps, et avec des protocoles sanitaires renforcés : « plusieurs options sont sur la table comme la prise de rendez-vous, possible pour un coiffeur ou une esthéticienne, mais un peu moins pour un fleuriste par exemple. Après, Bercy aimerait faire bouger la jauge de 4 mètres carrés par client et la faire passer à 8 ou 10 mètres carrés » explique le président de l’Union des artisans et commerçants au Parisien, tout en affirmant qu’une réouverture le 1er décembre permettrait à la fois d’apaiser les tensions, mais aussi de sauver Noël. Enfin, en ce qui concerne le Black Friday, Laurent Munerot explique ne pas y être opposé, contrairement à certains élus qui souhaitent qu’il soit supprimé cette année. Néanmoins, le président de l’U2P estime que l’événement devrait être repoussé « après la réouverture des magasins. Ce qui nous amènerait, si l’on considère que les commerces rouvrent le 1er décembre, à un Black Friday le vendredi 4 décembre. »

Les commerces non-essentiels rouverts le 1er décembre ?