Les voitures électriques vont toujours plus loin

16 Août 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédit : Hyundai
Crédit : Hyundai

Jusqu’à présent, le record d’autonomie était détenu par une Tesla, la Model S Grande Autonomie, qui a parcouru 647 km au test indépendant EPA qui fait autorité aux États-Unis. Une longueur récemment battue par deux véhicules : la Lucid Air avec 832 km, et la Kona de Hyundai qui dépasse le seuil critique des 1.000 km, bien sûr sur une seule charge.

Lucid et Hyundai battent des records

Les conditions dans lesquelles se sont déroulées ces tests d’autonomie sont cependant différentes. La performance du modèle de Lucid, dont la version de série sera dévoilée dans quelque semaines, a été mesurée lors d’un test d’homologation EPA, qui est l’équivalent du cycle WLTP européen. Hyundai a testé trois Kona sur le circuit Lausitzring, en Allemagne, avec une vitesse de 30 km/h en moyenne pour simuler une circulation en ville.

Les trois modèles engagés par le constructeur ont roulé 1.018 km, 1.026 km et 1.024 km. Tous au-dessus de la marque des 1.000 km donc, un score particulièrement intéressant qui va faire taire les critiques sur l’autonomie flaibarde traditionnellement prêtée aux véhicules électriques. Et qui nécessite des arrêts fréquents dans les stations de recharge.

Pouvoir rouler sur de longues distances sans avoir à subir le stress d’avoir un œil toujours vissé sur le compteur de la batterie, c’est un plus appréciable. Pour y parvenir, les constructeurs n’ont pas tellement d’options à leur disposition : agrandir la capacité de la batterie, ou optimiser le circuit électrique. Le mieux est encore de faire les deux, tout en surveillant de près le poids du véhicule : plus il est lourd, plus il consomme.

Le 15 septembre, Tesla tient un événement Battery Day durant lequel le constructeur devrait dévoiler une avancée majeure en matière de batterie. Ce sera peut-être l’occasion pour le constructeur de reprendre l’avantage sur la concurrence !