Montblanc : une Summit Lite pour les utilisateurs sportifs

7 Fév 2021 - Carlito

0 commentaire(s)

Après la Summit 2+ lancée l’été dernier, Montblanc poursuit son exploration du secteur des montres connectées avec la Summit Lite. Le public visé est clair : des utilisateurs désireux de porter une montre d’allure sportive, tout en conservant le « cachet » luxe de la marque. Ce faisant, le fabricant s’adresse aussi à tous ceux qui ont découvert ou redécouvert le sport à la maison ou en extérieur à la faveur des confinements !

Wear OS de luxe

Le châssis de la Summit Lite est conçu en aluminium recyclé, avec des boutons et des poussoirs en acier. La montre de 43 mm intègre un écran de 1,2 pouce AMOLED (390 x 390) protégé par du Gorilla Glass. Le boîtier est étanche jusqu’à 50 mètres. Montblanc exploite la plateforme spécialisée Snapdragon 3100 de Qualcomm, secondé par 1 Go de RAM et 8 Go de stockage. Le système d’exploitation est Wear OS, ce qui signifie que l’appareil bénéficie de tous les services et apps de Google (dont Google Pay). Sans oublier l’accès au Play Store.

La montre comprend un GPS et un capteur de fréquence cardiaque. Elle mesure la forme physique de l’utilisateur et donne des recommandations d’entraînement personnalisées. La Summit Lite peut aussi rester au poignet la nuit pour suivre le sommeil, avec là aussi des suggestions pour en améliorer la qualité. La montre suit le niveau de stress et proposera des conseils pour relaxer, elle affichera également le « niveau d’énergie » actuel du porteur en combinant les données provenant des autres applications.

Enfin, les bracelets peuvent être remplacés. Montblanc ne précise pas l’autonomie, mais avec sa batterie de 400 mAh la montre devrait tenir plusieurs jours sans broncher. Moins luxueuse et aussi moins complète que la Summit 2+ (qui intègre le support eSIM), la Summit Lite est aussi plus abordable à 790 €.

Montblanc : une Summit Lite pour les utilisateurs sportifs