Pour Halloween, la NASA sort une nouvelle playlist et des posters rétros

29 Oct 2020 - Carlito

0 commentaire(s)

Beaucoup plus répandue aux Etats-Unis qu’en France, Halloween se fête dans presque tous les secteurs. Sur JDG, nous vous avons concocté une sélection des meilleurs films et séries pour se faire peur. Cette année, la NASA elle marque l’événement de deux manières différentes. D’abord, via une série d’affiches (une tradition de l’agence spatiale américaine) créée spécialement pour Halloween et qui rappelle le style des comics d’horreur et de science-fiction. Ensuite, et c’est peut-être le plus effrayant, la NASA a publié sur son compte SoundCloud des sons enregistrés lors des différentes missions de l’agence. Non seulement il est très intéressant d’avoir un aperçu auditif de l’espace, mais certains de ces sons sont carrément flippants et peuvent rappeler aux plus déprimés d’entre nous à quel point nous sommes seuls dans l’univers.

La création d’affiches originales est une habitude à la NASA. Le site « Visions of the Future » du Jet Propulsion Laboratory regroupe de nombreuses affiches représentant, entre autres, les planètes de notre systèmes solaires ou encore des exoplanètes potentiellement habitables (mais inatteignables malheureusement). Si les nouvelles affiches spécial Halloween de la NASA tiennent apparemment plus de la fiction que de la science, elles s’appuient souvent sur des phénomènes cosmiques bien réels. Les notions de « rayons gamma »,  de « matière noire » et de « cimetière galactique » appartiennent bel et bien au domaine des sciences spatiales. Ces affiches sont donc une invitation au savoir scientifique, mais aussi de très belles références à des comics ou des films d’horreur classiques.

Quant à la playlist, c’est sur son compte SoundCloud que la NASA a partagé la sélection de 14 titres qui célèbre Halloween à sa façon. On peut notamment entendre les bruits spatiaux produits par les données de l’atterrisseur Mars InSight, du vaisseau spatial Planck de l’ESA, de l’observatoire à rayons X Chandra et du vaisseau spatial Juno. Baptisée « Sons sinistres du Système Solaire », ces différents bruits cosmiques correspondent à des éléments tels que les ondes plasmiques de la magnétosphère de Jupiter, les sons des premiers instants de l’univers, ou encore un tremblement de terre sur Mars. « Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie » écrivait le philosophe et mathématicien Blaise Pascal dans ses Pensées. Cette playlist serait sans doute un véritable cauchemar pour lui.

Marchand
Stock
Prix
Lien


Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d’autres sites

Pour Halloween, la NASA sort une nouvelle playlist et des posters rétros