Prise en main du vélo électrique pliable Fiido D11

5 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)

Caractéristiques

  • Moteur : 250 W (placé sur moyeu arrière)
  • Vitesse maximum : 25 km/h
  • Autonomie avec assistance : 80-100 km
  • Autonomie avec assistance : 40-50 km
  • Batterie : 36 11.6 Ah (418 Wh)
  • Poids : 17.5 kg avec batterie / 12,9 kg sans batterie
  • Charge max : 120 kg
  • Cadre : Aluminium
  • Roues : 20 pouces
  • Freins : disque mécanique
  • Autres : éclairage LED, écran avec affichage de la vitesse et nombre de km, 3 modes d’assistance, béquille.

Un petit vélo prêt à l’emploi

Le Fiido D1 est un vélo compact et pliable. Son design sort un peu du lot avec un cadre simple fait en « une seule pièce » et sa batterie de 400 Wh (ce qui est énorme) qui est totalement incorporée dans la tige de selle. Principal avantage à ça, c’est le fait de ne pas avoir à monter son vélo au 4éme étage pour le charger puisqu’il suffit de prendre la tige de selle avec soi.


Le vélo bien qu’un peut lourd pour un engin pliable (17,5 kg), se pli assez facilement en moins d’une minute, il suffit de déverrouiller un bouton situé sur le cadre (au milieu) et un autre sur la tige du guidon. Une fois plié, ce dernier est assez compact et peut facilement être transporté / rangé, passant de passer de 148 x 57 x 110 cm à 84 x 40 x 59 cm. Notez que les pédales par contre ne se plient pas.


Pour allumer ce Fiido D11, vous devrez tout d’abord brancher la batterie à l’aide d’un câble sous la selle, appuyer sur le bouton, puis ensuite appuyer sur un autre bouton situé sur l’écran. Si vous ne faites pas ça, vous ne pourrez pas rouler avec l’assistance. Cela dit, vous pouvez aussi utiliser ce vélo sans assistance si vous le désirez ou si vous n’avez plus de batterie. D’ailleurs, il est équipé de 7 vitesses associées à un dérailleur Shimano et un plateau à 52 dents, le tout fonctionne assez bien et permet de l’utiliser dans différentes conditions quelque soit le terrain.


Le moteur quant à lui est donc placé dans le moyeu arrière de la roue et a une puissance de 250 W. Il offre une puissance suffisante en mode assistance avec 3 modes différents qui sont bien pratiques suivant la configuration de la route (côtes, faux plats, etc.). Cependant, contrairement à certains modèles, le moteur est véritablement là comme une assistance, c’est-à-dire que si vous ne pédalez pas, l’assistance ne se mettra pas en route. Évidemment, vous allez me dire et alors à quoi sert ce fameux mode « scooter » ? Au-delà du fait de ne pas pédaler (ce qui a peu de sens pour un vélo), ce mode sert véritablement à donner un peu de pêche à la conduite. Car ce Fiido D11 est un vélo pour des déplacements courts, et avec ses petites roues de 20 pouces, il ne fera pas des miracles sur de longues distances. C’est donc assez agréable de l’utiliser tout en pédalant afin d’atteindre plus rapidement les 25km/h ou d’être plus réactif, à un feu rouge, un stop par exemple.



« Illégal » en France et pourtant

Fiido propose sur tous ses modèles une gâchette d’accélération qui permet d’avancer sans pédaler. Ce mode « scooter » ne fait pas de lui un VAE puisqu’il faudrait pour cela que le moteur fonctionne seulement quand on pédale. Il rentre donc dans la catégorie des cyclomoteurs et vous devrez porter un casque, obtenir une homologation, une assurance et disposer d’une plaque d’immatriculation avant de pouvoir circuler avec ! C’est le même problème qu’il y a avec les draisiennes électriques, même si tous ces engins sont limités à 25 km/h. Notez tout de même qu’il vous est possible de désactiver l’accélérateur en débranchant simplement le câble associé à ce dernier, puis de démonter ce qui s’y réfère. Mais risque de ne pas être suffisant au regard de la loi en cas d’accident surtout. Rappelons que les trottinettes électriques qui vont elles aussi à 25 km/h et qui sont honnêtement plus dangereuses parfois, bénéficient d’une législation spécifique bien plus adaptée.


Une conduite agréable et une autonomie record

En pratique, ce Fiido D11 est assez confortable, la selle bien qu’un peu dure, permet une hauteur importante pour s’adapter à presque toutes les tailles. En conduite et même s’il n’a pas de suspension, ce dernier est également agréable, la position est bonne, les freins sont assez forts et la partie vitesse est clairement un plus. Par contre, on regrettera qu’il ne soit pas livré de série avec des gardes-boue (alors qu’il a une béquille), car dès qu’il pleut, les projections peuvent être importantes (les gardes boues sont disponibles en option). D’ailleurs, on ne sait pas réellement si ce dernier est étanche à la longue, même en ayant conduit plusieurs fois sous la pluie, j’ai été surpris de voir que le contrôleur électrique logé au dessus de la roue arrière était dans un compartiment qui n’a pas l’air si étanche que ça, contrairement aux autres câbles apparents.



Autre petit bémol, le cadre ne permet pas de l’attacher facilement partout, car assez imposant, il vous faudra ruser pour le cadenasser. Surtout que la selle n’est pas non plus sécurisée, il y a juste une poignée de serrage simple pour la régler, alors si vous laissez votre vélo dans la rue, attention au vol. L’idéal sera de la prendre avec vous et elle fait son poids puisque la batterie se trouve dedans…

En parlant de batterie justement, l’autonomie de ce Fiido D11 est vraiment intéressante (mode 3), avec un mix assistance / mode scooter, j’ai pu parcourir près de 60km, ce qui est pas mal du tout ! La durée de charge est d’environ 4h/5h, dans la norme pour ce type d’engin.

Enfin, vous l’aurez noté, le Fiido D11 n’est pas un vélo connecté. Pas de système de verrouillage ou autres qu’on peut avoir sur un modèle connecté. Son écran sert uniquement à afficher la batterie, le nombre de kilomètres, sélectionner le mode d’assistance (de 1 à 3) ainsi que voir à quelle vitesse on va.

Où l’acheter ?

Le FIIDO D11 est proposé chez Geekbuying au prix de 859,99 euros avec le code GKB517S ! Livraison rapide depuis l’Europe.

Code promo :

GKB517S

Prise en main du vélo électrique pliable Fiido D11