Qualcomm pourrait faire mal à Nintendo avec un clone de la Switch

24 Mar 2021 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : Alexandr Sadkov / Unsplash

La Nintendo Switch va-t-elle bientôt devoir faire face à une nouvelle concurrente ? D’après Android Police, le fabricant des puces Snapdragon souhaiterait se lancer sur le marché des consoles de jeux, avec un étonnant appareil s’apparentant à la célèbre console de Nintendo. Cette console signée Qualcomm pourrait proposer un écran Full HD+ de 6,55 pouces, deux manettes détachables proches des Joy-Con du papa de Mario, ainsi qu’une batterie de 6 000 mAh compatible Quick Charge. Surtout, le fondeur aimerait utiliser cet appareil pour introduire une toute nouvelle puce Snapdragon plus véloce, et refroidie par un ventilateur.

Côté OS, le fondeur aurait jeté son dévolu sur Android 12 avec une surcouche spécifique, notamment pour pouvoir prendre en charge l’Epic Games Store dès le lancement de son appareil, et ainsi débarquer avec un catalogue de jeux déjà fourni. Avec un système ouvert, l’appareil pourrait peut-être même prendre en charge d’autres services de cloud gaming, comme Google Stadia ou encore NVIDIA GeForce Now. Cette console serait également dotée d’un port carte SD, d’un GPS, du WiFi 5, du Bluetooth, d’un système haptique et même d’une connectivité 5G grâce à un modem X55 5G, l’ancien modem du fondeur, ce qui laisse penser que Qualcomm songerait à cet appareil depuis au moins un an.

Toujours d’après Android Police, cette console de Qualcomm serait lancé au cours du premier trimestre 2022, soit dans un an pile-poil, à un prix qui tournerait autour des 300 dollars. De quoi apporter un peu de concurrence à la Nintendo Switch, qui ne joue pas tellement dans la même cour que les PlayStation 5 et autres Xbox Series X/S, et qui s’apprêterait à avoir droit à une nouvelle variante, la Switch Pro 4K.

Promo

Console Nintendo Switch Lite Turquoise + Animal Crossing : New Horizon + 3 mois d’abonnement Nintendo Switch Online

amazon

249.99 €
229.99


Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d’autres sites

Qualcomm pourrait faire mal à Nintendo avec un clone de la Switch