[Test] Jeu de société Chronicles of Crime : 1400

13 Nov 2020 - Carlito

0 commentaire(s)

Chronicles of Crime : 1400, c’est quoi ?

Chronicles of Crime : 1400 est un jeu d’enquêtes criminelles, créé par David Cicurel et Wojciech Grajkowski et édité par Lucky Duck Games, qui se joue à l’aide d’une application smartphone pour visiter des lieux ou interroger des suspects en scannant des QR codes. Il s’agit du premier jeu de la Série Millénaire qui comportera 3 épisodes se déroulant chacun à une époque différente : 1400, 1900 et 2400. Différentes époques, mais un même territoire de crime : Paris. Cet épisode vous propose d’incarner Abelard Lavel, un chevalier ayant des visions, pour résoudre quatre crimes médiévaux.


Disponible à 24€90 chez Ludum.fr

Comment on joue ?

Chronicles of Crime : 1400 utilise le même système que le jeu de base Chronicles of Crime, en apportant toutefois quelques nouveautés bienvenues. Dans cet épisode, vous commencez chaque enquête en vous réveillant avec plusieurs visions représentées par des cartes illustrées, sans texte, qui vous aideront dans votre réflexion au cours de l’aventure.

Après avoir examiné ces visions, l’application vous donne les premiers détails sur le crime et vous indique quel(s) plateau de lieu placer sur la table et les personnes et/ou indices à votre disposition pour commencer l’enquête. Quand vous savez où se trouve une personne, vous placez sa carte sur le plateau de lieu correspondant, sinon la carte est placée sur le plateau central. De même, les objets que vous avez en votre possession sont placés sur la partie rouge du plateau principal tandis que les objets dont vous ne connaissez que l’existence sont placés sur la partie bleue (nouveauté de cet épisode).

Résoudre le crime implique de voyager dans divers endroits et d’interroger des personnes, mais chaque action coûte du temps et celui-ci est limité pour résoudre l’enquête. Chaque fois que vous parlez à quelqu’un de quelque chose, cinq minutes de temps de jeu s’écoulent, et chaque fois que vous voyagez vers un endroit différent, vingt minutes de temps de jeu s’écoulent. Mais cela vous permet d’avancer dans votre enquête et la plupart du temps de débloquer de nouvelles personnes à interroger, lieux à visiter et preuves à récupérer.

Tout cela est géré via l’application Chronicles of Crime. Pour vous rendre à un endroit, vous scannez son code QR. Une fois sur place, vous pouvez vous entretenir avec une personne en la scannant. Une fois que vous avez scanné une personne, vous pouvez lui poser des questions sur des éléments et d’autres personnes en scannant leurs codes QR. Après chaque scan, vous lisez ce que dit l’application, qui vous demande souvent de récupérer de nouvelles cartes et vous indique où les placer.

En plus de cela, vous aurez également la possibilité d’explorer certaines scènes de crime. Chronicles of Crime utilise la réalité virtuelle pour cette partie du jeu. Un joueur prend l’appareil sur lequel vous utilisez l’application et dispose de quarante secondes pour regarder autour de la scène. Cela peut être fait en VR si vous avez les lunettes appropriées pour cela ou en 3D partielle en déplaçant l’appareil autour de vous. Ceci vous permet de trouver des objets ou preuves qui feront avancer votre enquête.

La partie continue ainsi jusqu’à ce que vous pensiez avoir suffisamment d’informations pour résoudre l’enquête ou que l’histoire vous demande de la résoudre. L’application vous pose un certain nombre de questions auxquelles vous répondez en scannant différentes cartes.

Les nouveautés de cet épisode 1400

En plus d’apporter un vent de fraîcheur à la gamme avec son thème qui nous fait penser à Assassin’s Creed Unity, Chronicles of Crime : 1400 apporte son lot de nouveautés pour enrichir le gameplay, à commencer par les visions que nous avons déjà évoquées. Ces illustrations représentent des scènes passées et/ou futures mais rien n’indique clairement leur temporalité. A vous de les interpréter et de savoir en faire bon usage au bon moment. Ces visions vous paraîtront nébuleuses en début de partie, mais s’éclairciront et s’assembleront comme des pièces de puzzles tout au long de l’enquête.

Deuxième nouveauté, vous êtes accompagné de votre fidèle compagnon Perceval, un chien qui peut vous aider si vous lui faites renifler des objets en votre possession pour qu’il suive la trace des odeurs. Il pourra vous conduire au lieu où la personne en question se trouvait, ou pointera la personne en question si elle est dans votre lieu, s’agitera s’il sent une odeur humaine qu’il n’arrive pas à tracer ou enfin ignorera l’objet si aucune odeur humaine n’est présente. Une aide précieuse dont on a tendance à oublier la présence lors de la première partie, mais qu’il ne faut pas négliger.

Troisième nouveauté, l’évolution de la gestion des cartes objets. Dorénavant le jeu fait la distinction entre les objets que vous possédez et ceux dont vous connaissez l’existence mais vous n’avez pas en votre possession. Pour ces derniers, vous pouvez tout de même obtenir une carte. Vous pouvez maintenant interroger les personnages à propos de ces objets pour en savoir plus ou observer leur réaction. Cela vous permettra aussi parfois de vous mener à cet objet pour l’avoir ensuite en votre possession. C’est une toute petite évolution dans le gameplay, mais cela ouvre plus de possibilités.

Enfin dernière nouveauté, ou plutôt différence par rapport au jeu de base : votre famille. Votre QG, n’est plus le poste de police, mais votre maison, tout simplement, et les personnes auxquelles vous pouvez faire appel pour vous aider sont 3 membres de votre famille. Vous pouvez compter sur votre oncle, un moine qui travaille dans une bibliothèque d’un monastère, pour examiner une ressource écrite ou poser une question sur la religion ou le clergé. Votre sœur, riche marchande, peut examiner n’importe quel objet pour vous. Et enfin votre frère, l’espion du roi, connaît tout des habitants de Paris et peut être interrogé sur n’importe quel personnage. Contrairement au jeu de base, le téléphone n’existant pas en 1400, vous devrez vous déplacer jusqu’à votre maison pour interroger votre famille. Cela vous coûte donc cher, au moins 45 min (20 min pour y aller, 5 min pour 1 question, et 20 min pour changer de lieu).


Disponible à 24€90 chez Ludum.fr

[Test] Jeu de société Chronicles of Crime : 1400