TikTok met à jour sa politique contre le harcèlement en ligne

16 Déc 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : konkarampelas via Pixabay

Devenu en quelques mois le réseau social préféré des jeunes, TikTok n’échappe évidemment pas aux problèmes de harcèlement et de comportements toxiques en ligne. Pour remédier à cet épineux problème, la plateforme chinoise a donc décidé de prendre les devants. Après avoir mis en place un directoire composé d’experts externes, l’entreprise a finalement présenté une version mise à jour et augmentée de sa politique communautaire. Des nouvelles règles qui viennent compléter, mais surtout renforcer le règlement existant, rapporte un porte-parole de TikTok au site Enagdget.

Ainsi, TikTok interdit désormais de manière “plus explicite” les comportements toxiques et dangereux sur sa plateforme. Le réseau social a notamment tenu à définir plus précisément sa position au sujet du doxxing et du harcèlement sexuel, mais aussi au sujet du cyberharcèlement. De même, plusieurs nouvelles règles encadrent désormais plus clairement ce que TikTok considère comme une menace ou comme une incitation à la violence. Des restrictions liées aux utilisateurs mineurs visent également à interdire “le contenu faisant la promotion de défis dangereux, de jeux et d’autres actes susceptibles de mettre en danger la sécurité des jeunes”.

En plus de ces nouvelles règles visant à identifier et à sanctionner plus clairement les pratiques problématiques sur TikTok, la plateforme a aussi introduit via une nouvelle mise à jour quelques fonctionnalités inédites destinées à promouvoir la sécurité de ses utilisateurs. On retrouve notamment la possibilité pour les utilisateurs d’activer un message d’alerte pour confirmer ou non le visionnage d’une vidéo au contenu susceptible de choquer les plus sensibles. Le hub dédié au Coronavirus devrait lui aussi être mis à jour, de même que la page d’assistance destinée à aider les utilisateurs qui souffriraient de troubles de la santé mentale.

TikTok met à jour sa politique contre le harcèlement en ligne