Twitter aimerait que vous lisiez les articles que vous retweetez

11 Juin 2020 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : @StockSnap via Pixabay

Il y a définitivement du mouvement du côté de l’oiseau bleu. Twitter s’est, en effet, lancé dans une succession de mesures afin de limiter la propagation d’informations fallacieuses sur son réseau. Cette volonté s’est tout d’abord matérialisée sous la forme d’une étiquette « média trompeur », laquelle est aujourd’hui apposée à différentes publications relayant des fake news, deepfakes et autres contenus dont le sens originel a été modifié. Récemment, la firme cofondée par Jack Dorsey appliquait cette mention à plusieurs tweets partagés par le président américain et relayant de fausses informations, avant d’aller jusqu’à signaler une nouvelle salve de tweets quelques jours plus tard pour « apologie de la violence », lorsque Donald Trump réagissait violemment aux émeutes de Minneapolis.

Twitter poursuit sa chasse aux fake news et à leur propagation en lançant une nouvelle fonctionnalité, qui devrait inciter les internautes à lire le contenu qu’ils partagent. Concrètement, la plateforme affichera un message de prévention lorsqu’un utilisateur s’apprêtera à retweeter un article de presse sans même l’avoir consulté. « Partager un article peut déclencher une conversation, et vous pourriez avoir envie de le lire avant de le tweeter. Pour promouvoir des discussions informées, nous testons un nouveau type d’incitation sur Android – quand vous retweetez un article que vous n’avez pas ouvert sur Twitter, nous pourrons vous demander si vous voudriez l’ouvrir avant » a indiqué le réseau social sur le compte Twitter Support au lancement de cette fonction.

Sharing an article can spark conversation, so you may want to read it before you Tweet it.

To help promote informed discussion, we’re testing a new prompt on Android –– when you Retweet an article that you haven’t opened on Twitter, we may ask if you’d like to open it first.

— Twitter Support (@TwitterSupport) June 10, 2020

Ce tweet a par ailleurs été retweeté par Jack Dorsey en personne, avant d’être commenté par Elon Musk qui a déclaré être parfaitement en accord avec cette décision : « Bonne idée. De nombreux articles sont retweetés en rapport à des titres qui ne correspondent pas au contenu » s’est ainsi exprimé le boss de Tesla et SpaceX.

Great point. Many articles are retweeted based on headlines that don’t match the content.

— Elon Musk (@elonmusk) June 10, 2020


Fake News

  • 130 Pages – 10/17/2019 (Publication Date) – 404 Editions (Publisher)

11,77 EUR

Vérifier le prix