Un message codé du Tueur du Zodiaque a été déchiffré 50 ans plus tard

19 Déc 2020 - Carlito

0 commentaire(s)

Entre 1968 et 1969, un mystérieux tueur en série revendique 37 meurtres dans la région de San Francisco, dont cinq authentifiés par la police. Celui que la presse a appelé « Tueur du Zodiaque » n’a jamais été identifié (l’enquête suit toujours son cours). Une de ses particularités est qu’il envoyait des messages codés, notamment au quotidien San Francisco Chronicle.

Mystérieux message

La première de ces lettres a été décodée en 1969 par un instituteur et son épouse, tous deux amateurs de décodage. Mais un message demeurait toujours caché derrière le système de codage employé par le tueur présumé, plus élaboré que dans cette première lettre. C’est le message 340, pour le nombre de caractères qu’il contient : 17 colonnes de 20 signes.

Il a fallu attendre la fin de cette année pour que le fameux message 340 soit décodé. C’est le résultat de l’acharnement de David Oranchak, développeur de sites web, qui a commencé à travailler sur cette lettre en 2006. Il a été aidé par Sam Blake, mathématicien australien, et Jarl Van Eykcke, logisticien belge.

Beaucoup de passionnés de l’histoire du Tueur du Zodiaque espéraient que le message 340 contiendrait des informations sur l’identité du tueur. Une véritable communauté s’est formée autour de ce mystère. Malheureusement, le contenu de la lettre ne fait que reprendre le discours illuminé du personnage : « J’espère que vous vous amusez bien à essayer de m’attraper (…) Je n’ai pas peur de la chambre à gaz car elle va m’envoyer au paradis très bientôt parce que j’ai maintenant assez d’esclaves pour travailler pour moi », rapporte l’AFP.

Un peu décevant donc, mais l’exploit est surtout d’avoir pu déchiffrer la lettre après toutes ces années. L’auteur du message a en fait utilisé un système de cryptographie décrit dans un manuel de l’armée US remontant aux années 50 : le message se lit en diagonale, en partant du coin supérieur gauche et en décalant d’une case vers le bas et de deux cases vers la droite. Ensuite, il faut revenir au coin opposé en arrivant en bas de la diagonale.

Pour « casser » le code, les trois déchiffreurs ont utilisé plusieurs logiciels et ils y ont consacré plusieurs années !

Un message codé du Tueur du Zodiaque a été déchiffré 50 ans plus tard