Xiaomi placé sur liste noire américaine, à cause de ce petit détail

10 Mar 2021 - Carlito

0 commentaire(s)
Crédits : Shiwa ID / Unsplash

C’est confirmé : Xiaomi a bel et bien été placé sur liste noire par le ministère de la Défense des États-Unis. C’était l’une des dernières mesures prises par Donald Trump à l’encontre des entreprises étrangères avant la fin de son mandat, mais il semblerait que l’arrivée de Joe Biden n’ait pas finalement pas changé grand-chose à cette décision. Xiaomi rejoint donc Huawei et TikTok, mais on ne sait pas encore quelles sanctions — s’il y en a — seront appliquées à la marque. À noter que la liste noire est différente de « l’entity list ». Cette dernière empêche les entreprises américaines de commercer avec les entreprises épinglées. C’est suite à l’ajout de Huawei sur cette liste, que le constructeur a dû se passer des services de Google par exemple.

Surtout, c’est l’occasion de comprendre la raison qui a poussé le gouvernement américain à placer Xiaomi sur liste noire. Celle-ci comprend normalement des entreprises identifiées comme ayant des liens avec des « sociétés militaires communistes chinoises » et présentant des « risques pour la sécurité nationale ». D’après le Wall Street Journal, si Xiaomi a été placé sur cette fameuse liste noire, ce serait à cause de son dirigeant et fondateur, Lei Jun.

Un prix remis à Lei Jun par le régime chinois inquiète les USA

En 2019, le dirigeant de Xiaomi avait en effet été distingué du prestigieux prix d’ « entrepreneur exceptionnel du système socialiste chinois » délivré par le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’Information. Cette haute distinction n’est décernée que tous les cinq ans à des entrepreneurs triés sur le volet, et censés incarner les portes-étendard du système communiste chinois. De plus, Xiaomi avait mis en avant cette distinction reçue par son dirigeant sur son site. Selon le Wall Street Journal, c’est cette récompense qui aurait poussé les États-Unis à placer la marque sur liste noire, en raison d’inquiétudes quant aux liens entretenus par Lei Jun avec le régime chinois.

Xiaomi s’est plusieurs fois défendu de cette décision, affirmant se reposer intégralement sur la vente d’appareils et de services et n’entretenir aucun lien d’aucune sorte avec les autorités chinoises. Les États-Unis ne semblent pas l’avoir entendu de la même oreille et ont placé la marque sur la liste noire des sociétés pouvant présenter un risque pour la sécurité nationale le 14 janvier dernier, et il semblerait que l’arrivée de Joe Biden au pouvoir n’y change pas grand chose.

Xiaomi Poco X3 Smartphone,6GB RAM 64GB ROM Téléphone,6.67” FHD DotDisplay Qualcomm Snapdragon 732G Octa-Core Processeur avec NFC Caméra Quad (64MP+13M


Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d’autres sites

Xiaomi placé sur liste noire américaine, à cause de ce petit détail